Visages de la guitare, concert #1

Le premier concert-conférence du cycle « Visages de la guitare » est consacré aux guitares des musiques anciennes. J’invite pour l’occasion Julien Coulon à jouer et parler avec moi de quelque six siècles de répertoire !

 

Venez découvrir les ancêtres de la guitare moderne qui ont chanté l’Europe du XIVe au XIXe siècles. Quatre instruments marquant leurs époques respectives se succéderont : la citole du Moyen Âge, la guiterne de la Renaissance, puis les guitares baroque et romantique. Entre airs à danser et pièces méditatives, vous (re)découvrirez la musique des cours et des salons européens des siècles passés.

visages-de-la-guitare

Visages de la guitare

Les guitares des musiques anciennes

Sébastien Llinares invite Julien Coulon (citole – guiterne – guitares baroque & romantique)

Le 24 janvier 2017 à la mairie du 7e arrondissement de Paris, 19h. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Publicités

Le dernier concert à l’orangerie de Rochemontès

Mille mercis à Hubert Stoecklin pour son superbe compte rendu de la soirée du 20 novembre à Rochemontès paru dans Culture 31. Me concernant, on peut y lire ces lignes chaleureuses qui je l’espère seront un beau présage pour mon futur disque consacré à Erik Satie, qui paraîtra prochainement chez Paraty (distribution Harmonia Mundi).

« Le guitariste Sébastien Llinarès a offert un moment de pure poésie avec son adaptation à la guitare de la première Gnossienne de Satie. Le toucher admirable de beauté, les nuances, la profondeur des différents niveaux font de cette adaptation une redécouverte de la beauté lyrique de la musique de Satie. Le pouvoir expressif de la Guitare de Sébastien llinarès dans du Eric Satie a été un moment proche du sublime.

15171273_10211302709022780_2067801727039901854_n.jpg

Avec Orianne Moretti et Ilya Rashkovskiy le trio formé pour une mélancolique mélodie polonaise a semblé d’un « équilibre surnaturel ». »

Orangerie-10.jpg

Lisez l’article complet qui vous fera revivre cette mémorable journée.

http://blog.culture31.com/2016/12/06/lorangerie-de-rochemontes-en-fete/

En prime une belle photo des lieux, prise en cachette par Jean Jacques Ader !

Orangerie-1.jpg

Vive Catherine Kauffmann Saint Martin qui a fait vivre en musique ce magnifique endroit pendant cinq ans !

Visages de la guitare

Je suis très heureux de m’occuper d’une nouvelle série de concerts – conférences – rencontres qui aura lieu à Paris, dans la superbe salle des mariages de la Mairie du 7e arrondissement de Paris. Chaque événement aura une thématique particulière, et j’inviterai un spécialiste pour jouer et parler avec moi, et avec vous. Venez découvrir l’univers riche, foisonnant et méconnu des cordes pincées. Venez vous réfugier dans cet ilot de raffinement et prendre un moment poétique, un moment de recul, de culture et de partage. La culture n’est pas qu’un réconfort, elle est une solution pour faire une société soucieuse de l’autre et faire tomber les murs. Cette série de concerts s’adresse à tous, du mélomane curieux à l’interprète chevronné,  du débutant au professionnel. L’entrée est gratuite, dans la mesure des places disponibles.

 

Un événement en partenariat avec la Mairie du 7e et l’association Entracte.

 

visages-de-la-guitare

 

20 novembre 2016

J’ai le plaisir de participer au dimanche de gala à l’Orangerie de Rochemontès, le 20 novembre.
Une grand fête organisée par la merveilleuse Catherine Kauffmann Saint Martin, avec deux concerts qui réuniront tous ces artistes.
D’abord, « A travers Clara » (Schumann) superbe spectacle d’Orianne Moretti avec Ilya Rashkovskiy au piano puis une « Soirée de gala » présentée par Francois Castang.

Je jouerai « Rafaga » de Joaquin Turina, puis la première « Gnossienne » d’Eric Satie, ensuite j’accompagnerai Orianne Moretti dans la polonaise « Dvis do Ciebe » et le « Cantu di Malincunia » d’Henri Tomasi.

Réservez vite, il n’y a que 200 places : https://concertarochemontes.festik.net/spectacles

Ce sera ici :

orangerie de Rochemontes.jpg

Avec :
Voix chantée : Magali Léger, Orianne Moretti, Martine Gonzalez
Voix parlée : Laure Urgin, Solange Bazely,
Piano : Thierry Huillet Jérémie Honnoré, Ilya Rashkovskiy, François Riu-Barotte
Clavecin : Yasuko Uyama-Bouvard
Violon : Clara Cernatt
Fûte à bec : Jean-Marc Andrieu
Flûte traversière : Sandrine Tilly
Basson : Laurent le Chenadec
Guitares : Sébastien Llinares, Frédéric Denépoux

Trois mélodies de Dominique Preschez

Les partitions trois mélodies du compositeur, organiste et poète Dominique Preschez, que nous avons créées Salle Cortot avec Elise Chauvin et qui nous sont dédicacées, sont maintenant éditées et disponibles aux productions d’Oz. Prochaine étape avec ce compositeur, enregistrement de son concerto pour le label Polymnie et des concerts de création qui suivront !

http://www.productionsdoz.com/fr/trois-melodies-2735

Dominique Preschez, né à Sainte-Adresse en Normandie : compositeur, organiste et écrivain, enseigne la composition, l’improvisation au Conservatoire International de Musique de Paris. Son catalogue compte trois symphonies, six concertos, une messe pour choeur, soli et orchestre, des choeurs a cappella, deux comédies musicales, des oeuvres pédagogiques, ainsi que de la musique de chambre : solos, duos et trios instrumentaux; trois quatuors à cordes, trois quintettes à cordes, des mélodies, deux sonates pour piano, diverses pièces d’orgue, un poème symphonique pour Brass Band et orgue… Les CD «Soleils Noirs» – Ames/Harmonia Mundi – «Escales & Paysages» «No Man’s land» – Polymnie et le DVD de Dominique Preschez, improvisateur au Grand Orgue de Saint-Eustache, à Paris «Beklemnt» (5 «DIAPASON») illustrent cette libre esthétique lyrique, ouverte, sans cesse en mutation, dans l’héritage musical de André Jolivet, Henri Sauguet et Henri Dutilleux, en lesquels il se reconnaît.
Les «Trois Mélodies» pour guitare et soprano font l’objet d’un nouvel enregistrement Polymnie, toujours par Elise Chauvin et moi-même, en miroir au «Concerto da Camera» pour guitare et soprano, Quintette à cordes et timbales, avec «Court-Métrage» concertino pour accordéon et orchestre.

Classica Juin 2016

Pierre Wissmer, un portrait.jpg

Avec le numéro de Juin du magazine Classica, vous trouverez le DVD « Pierre Wissmer, un portrait », excellent documentaire d’Anne de Fornel et Eric Darmon. J’y interprète son Intermezzo. C’est un vrai bonheur de contribuer à faire connaître la musique de ce compositeur rare, élégant et profondément original. Nous avons aussi édité, en collaboration avec les éditions Billaudot (merci Christophe Dardenne !), ses « Trois pièces pour guitare seule » avec mes propositions de doigtés, et j’ai enregistré toute la musique pour une et deux guitares (avec l’ami Nicolas Lestoquoy) pour le label Paraty (merci Bruno Procopio)! Jetez une oreille curieuse à cette musique étonnante. Dans le DVD, vous trouverez aussi de belles interprétations de Georges Pludermacher, Romain Leleu, Vincent Thévenaz, Vinh Pham, Fabrice Gregorutti, Alain Pâris, Anne de Fornel, Phil Grobi, François Le Roux et Dominique Fanal.